Samsung va introduire la nouvelle génération de son smartphone vedette, le S5, le 24 février 2014, lors de la grande messe du secteur, le Mobile World Congress 2014 à Barcelone où elle organisera une conférence de presse nom de code Unpack 5.

Lecteur d’empreinte digitale

10310564866_d77dffb4cc_z

Lecteur d’empreinte du HTC 5 Max

Un lecteur d’empreinte digitale est intégré au S5.

Contrairement au iPhone 5S qui intègre le capteur à l’écran, le S5 utilise un système plus classique au fonctionnement similaire  aux lecteurs d’empreinte utilisés habituellement sur les ordinateurs. Il faudra effleurer le capteur de haut en bas pour scanner l’ensemble de l’emprunte digitale. Il sera sensible à l’humidité, il faudra donc éviter les doigts mouillés.

Le capteur sera intégré à la touche accueil.

On pourra enregistrer jusqu’à 8 empreintes. L’une sera utilisée pour authentifier le propriétaire et débloquer le téléphone. Les autres pourront être utilisées comme des raccourcis vers des applis.

Il y aura un nouveau mode de fonctionnement, dossiers personnels et mode privé, qui permettra de cacher les applis et le contenu privé. Ce mode pourra être activé notamment par reconnaissance d’empreinte digitale.

L’expérience seule pourra confirmer l’intérêt éventuel de ce capteur.

Pour le iPhone 5S, le TouchID n’est pas vraiment une réussite. Censés être plus rapide que l’utilisation d’un code PIN, la plupart des utilisateurs continuent à lui préférer ce dernier. Les doigts humides ou gras ne sont pas reconnus, si l’écran est sale la reconnaissance échoue.

Des touches physiques

Les rumeurs selon lesquelles il n’y aurait plus de bouton physique sur le S5 sont démenties. Les boutons ne seront pas virtuels et intégrés à l’écran.

Flash amélioré

Le flash de technologie LED est amélioré par l’intégration d’un réflecteur, qui facilitera l’éclairage d’une prise de vues grand angle. Sa luminance sera de 165 lux et son index de rendu des couleurs de 80.

038

Écran 5,2 pouces

D’après Bloomberg, l’écran mesurerait 5,2 pouces (contre 5 pour le S4) et aurait une meilleure résolution. Le S4 ayant une résolution de 1920×1080, on peut spéculer qu’il s’agira d’une résolution de 2540×1600.

De notre point de vue, il s’agit d’un stratagème marketing, une telle résolution étant parfaitement inutile sur cette taille d’écran, ralentit l’appareil et le fait consommer plus.

Un enjeu de taille

Pour Samsung, le leader mondial du smartphone, l’enjeu est de taille. Les ventes de smartphones se stabilisent, la pression sur les prix des fabricants chinois est forte et il est relativement difficile de différencier la partie logicielle des téléphones à base d’Android.

Le S4 s’est déjà vendu à 63,5 millions d’exemplaires, mais sa part de marché a baissé de 23,5 % l’an dernier à 22,9 %. Le S3 s’était vendu à 65,6 millions d’exemplaires.

 

Photo du lecteur d’empreinte © Kārlis Dambrāns