Lenovo vient de présenter (PDF) les résultats du dernier trimestre (le troisième de son exercice fiscal 2014-2015).

Les résultats nets hors coûts exceptionnels de fusion et acquisition s’élèvent à 253 millions de dollars (environ 223 millions d’euros) , en baisse de 4,6 % en glissement annuel, mais largement au-deçà des attentes des analystes financiers (182 millions de dollars d’après Bloomberg). Le chiffre d’affaires grimpe de 31 % à 14,1 milliards de dollars (environ 12,4 milliards d’euros).

C’est le premier trimestre qui inclue à la fois les résultats de Motorola et des serveurs IBM System x (x86), deux acquisitions conclues en octobre 2014.

Pour la première fois, Lenovo dépasse les dix millions de smartphones vendus, avec des ventes en progression de 118 % à 3,4 milliards de dollars, et une part de marché globale de 6,6 %, en hausse de 78 %. Lenovo vise un retour aux profits de la division d’ici 18 mois, avec notamment le retour sur le marché chinois de Motorola.

Les ventes de PC sont en hausse de 4,9 % en volume et les parts de marché de Lenovo atteignent un nouveau record à 20 %, avec un chiffre d’affaires de 9,2 milliards de dollars. L’entreprise a fêté la vente du cent millionième portable ThinkPad.

Avec L’acquisition de la filiale System x d’IBM, Lenovo devient le troisième fabricant de serveurs derrière HP et Dell. L’entreprise vise 5 milliards de dollars de chiffre d’affaires la première année, avec des marges supérieures à celles des PC.

Le groupe a continué de se diversifier : alors que les PC représentaient 81 % du chiffre d’affaires l’an dernier, ils n’en représentent plus que 65 %, avec 24 % pour la division mobile et 9 % pour la division Enterprise Business Group (qui inclue les serveurs System x).