Samsung vient d’annoncer le lancement de Samsung ARTIK Cloud Monetization for the Internet of Things (IoT).

Avec ce service, Samsung ambitionne de créer une économie des données IoT en offrant aux entreprises un moyen de rentabiliser leurs données IoT.

De nouveaux modèles d’affaires s’offriraient aux fabricants de matériel. Aujourd’hui, la plupart vendent des appareils mais offrent des applications gratuites. À terme, leur modèle d’affaires n’est donc pas rentable.

Avec ARTIK Cloud Monetization, ils pourront proposer des offres payantes de services. Samsung se chargera de comptabiliser les interactions, de facturer les clients, de gérer les mises à jour et de reverser les paiements aux fabricants de matériels.

Ce modèle où Samsung s’occupe du courtage des données faciliterait l’interopérabilité des appareils avec des applications et des matériels tiers, et permettrait aux entreprises de se concentrer sur leur cœur de métier, affirme Pete Horton, en charge du développement de marché chez Legrand.

L’Internet des objets est l’une des dernières tendances dont on exagère trop souvent la portée, avec des prévisions mirobolantes de dizaines ou de centaines de milliards d’objets connectées, dont aucune ne s’est avérée.

De nombreuses difficultés restent à surmonter avant un succès éventuel : sécurité, standardisation des puces et des protocoles, garanties fortes pour le respect de la vie privée, gestion des mises à jour sur un cycle de vie de plusieurs années,..

Aujourd’hui, l’IoT est surtout une réalité dans les milieux contrôlables d’entreprise, comme la maintenance prédictive ou l’agriculture connectée.

Samsung a d’abord lancé la gamme de systèmes sur une puce ARTIK en mai 2015, avant d’étendre la marque à un service d’informatique en nuage, ARTIK Cloud.

L’avantage concurrentiel principal du conglomérat sud-coréen est l’utilisation de ses puces et de ses services dans ses propres produits. Comme il l’est l’un des principaux vendeurs d’appareils d’électroménager et d’électronique grand public au monde, ses puces et ses services bénéficient d’une assise forte.