NVIDIA vient de publier ses résultats financiers pour le troisième trimestre de son exercice 2018, se terminant au 30 septembre 2017.

Comparés au 3e trimestre de l’exercice 2017, le chiffre d’affaires est en hausse de 32 % à 2,636 milliards de dollars, et le résultat net augmente de 55 % à 838 millions de dollars – respectivement 2 264 et 720 millions d’euros.

Des performances records, et largement supérieures aux attentes des analystes financiers.

Après une baisse de 1,84 % du cours de son action la veille, dans un marché en baisse pour les actions du secteur des semi-conducteurs, le cours de l’action est actuellement en hausse, avant l’ouverture de la Bourse, de 4,32 %.

Les ventes du GPU Business (puces et cartes graphiques) croissent de 31 % à 2,217 milliards de dollars, pour un total de 84 % du chiffre d’affaires de l’entreprise, grâce aux excellentes ventes sur toutes les plateformes : jeux vidéo, datacentre et visualisation professionnelle.

  • Les ventes de GPU Geforce GTX gaming sont record à 1,56 milliard de dollars – malgré une absence de renouvellement majeur cette année;
  • Les ventes Datacenter, dont NVIDIA GRID et DGX, progressent de 109 % à 501 millions de dollars;
  • Les revenus de la visualisation professionnelle augmentent de 15 % à 239 millions de dollars.

Les ventes du Tegra Processor Business, qui incluent les plateformes et les services de développement pour les jeux vidéo, bondissent de 74 % à 419 millions de dollars, pour un total de 16 % du chiffre d’affaires, poussées en particulier par les ventes de la console Switch de Nintendo. Les revenus de l’automobile sont en hausse de 13 % à 144 millions de dollars.

Le dernier trimestre de revenus issus de l’accord de licence avec Intel était le premier trimestre de l’exercice 2018.

Pour le quatrième trimestre, NVIDIA vise un chiffre d’affaires de 2,65 milliards de dollars, plus ou moins deux pourcents.