HP Inc (HPC) a publié ses résultats financiers du quatrième trimestre de son exercice 2017, se terminant au 31 octobre 2017.

HP Inc est issu de la séparation en deux en octobre 2015 de Hewlett Packard.

Son chiffre d’affaires trimestriel augmente d’une année sur l’autre de 11 % à 13,9 milliards de dollars, et son résultat net de 29 % à 0,7 milliard de dollars, respectivement 11,8 et 0,6 milliards d’euros.

Ces résultats sont supérieurs aux attentes des analystes financiers. Le cours de l’action est pourtant en baisse de 5 % à 21,30 dollars, avant l’ouverture de la Bourse, alors qu’il avait clos en hausse de 1,54 %.

Sans doute parce qu’après deux trimestres avec des croissances à deux chiffres, la croissance prévue pour le premier semestre 2018 ne s’élève qu’à 3 %.

Les ventes du fabricant d’ordinateurs et d’imprimantes sont en hausse sur tous ses segments et dans toutes les régions du monde.

Dion Weisler, son CEO, a noté pendant la conférence téléphonique, que ces résultats leur donnaient confiance dans la trajectoire des affaires, et qu’ils pensent pouvoir créer une valeur significative.

Le chiffre d’affaires de la division Personal Systems s’élève à 9,1 milliards de dollars (7,7 milliards d’euros), en hausse de 12,3 %. En volume, les ventes progressent de 4,4 % alors que l’industrie se contracte de 3,6 % d’après Gartner, et de 0,5 % d’après IDC. HPC est leader du marché des PC pour le deuxième trimestre consécutif, devant Lenovo.

Weisler note que 20 % des ordinateurs vendus dans le monde portent le logo de la marque, ce qui signifie qu’il reste 80 % d’un marché de 333 milliards de dollars par an à conquérir.

Le chiffre d’affaires de la division Printing augmente de 6,9 % à 4,9 milliards de dollars (4,1 milliards d’euros). HP vise une progression des ventes, avec l’acquisition de Samsung Printing, close en novembre, et le développement de son activité d’imprimantes 3D pour le marché professionnel.