Le service d’informatique en nuage Microsoft Azure vient de subir l’une de ses pires pannes en Europe, de 19 h 44 mercredi à 6 h 30 ce matin, soit une durée de 10 h 56.

Les clients de la région Europe du Nord ont pu subir des difficultés de connexion pour de nombreux services : Virtual Machines, Storage, SQL Database, Key Vault, App Service, Site Recovery, Automation, Service Bus, Event Hubs, Data Factory, Backup, API management, Log Analytics, Application Insight, Azure Batch Azure Search, Redis Cache, Media Services, IoT Hub, Stream Analytics, Power BI, Azure Monitor, Azure Cosmo DB ou Logic Apps.

Il semblerait qu’un problème de température ait affecté l’un des centres de données de la région, activant automatiquement l’arrêt d’un sous-ensemble des appareils de stockage et de réseau, afin de préserver l’intégrité des données et des matériels.

Une analyse complète sera publiée dans les trois prochains jours.

Les clients de Microsoft Azure et des autres services similaires peuvent atténuer les effets d’une panne, voire les ignorer, en répliquant leurs applications et leurs données dans plusieurs zones de disponibilité, voire dans plusieurs régions, moyennant un coût supplémentaire.

Au vu des tweets de clients mécontents, ce ne sont pas des options qui ont été choisies par tout le monde.