Le fournisseur de stockage dans le nuage Dropbox a publié ses résultats financiers pour le deuxième trimestre 2018.

D’une année sur l’autre, son chiffre d’affaires trimestriel augmente de 27 % à 339 millions de dollars (296 millions d’euros), et sa perte nette est divisée par 6 à -4,1 millions de dollars (-3,6 millions d’euros).

Le nombre d’utilisateurs payant a augmenté de 2 millions à 11,9 millions, et le revenu moyen par utilisateur est en  hausse de 5 % à 116,66 dollars (101,73 euros).

Le cours de son action, qui a augmenté de 9,13 % hier, est sous pression avant l’ouverture de la Bourse : en baisse actuelle de -6,22 %, avec un pic à -10 %.

En cause, la décision de l’entreprise de réduire la période suivant l’introduction en Bourse, durant laquelle les insiders n’ont pas le droit de vendre leurs actions, et l’annonce du départ de son COO Dennis Woodside.

Fondée en 2007, Dropbox a été introduite en Bourse cette année sur la base d’une valeur initiale de 8,24 milliards de dollars (nettement moins que sa valeur pré-IPO).