L’événement médiatique annuel de présentation des nouveaux produits Apple, diffusé dans le monde entier sur internet, a eu lieu cette année le mercredi 12 septembre.

Il n’y a eu aucune surprise concernant la nouvelle gamme d’iPhones, tant les rumeurs se sont confirmées.

Apple a lancé trois nouveaux modèles basés sur l’iPhone X de 2017, qui serait l’ordiphone le plus vendu : iPhones XS, XS Max et XR.

Ils ont tous en commun les innovations de l’iPhone X, tel qu’un écran ‘immersif’pratiquement de bord à bord, une reconnaissance faciale Face ID encore plus rapide, une puce A12 Bionic qui fait la fierté de la marque, une caméra arrière grand angle f/1.8 équipée d’un capteur deux fois plus rapide que celui du X, des haut-parleurs 50 % plus puissants et mieux placés pour une meilleure image stéréo.

Apple affirme que sa reconnaissance faciale est la plus sûre jamais intégrée à un téléphone, ce qui nous semble étonnant, puisque celle intégrée aux derniers Lumia de Microsoft n’a jamais confondu une mère et ses enfants.

Le système sur une puce A12 Bionic serait la première puce gravée en 7 nm, et intègre 6,9 milliards de transistors.

Il est composé d’un processeur à six cœurs, d’un processeur graphique à quatre cœurs jusqu’à 50 % plus rapides que le précédent, d’un Neural Engine à 8 cœurs pouvant effectuer jusqu’à 5 trillions d’opérations NE par seconde, d’un processeur d’images, etc.

La puce serait à l’origine de la plupart des innovations logicielles qui rendraient ces ordiphones intéressants.

Quelques-unes se mesurent, comme le lancement d’application qui serait jusqu’à 50 % plus rapide que sur un iPhone X, ou l’API Core-ML qui serait jusqu’à 9 fois plus rapide et consommerait jusqu’à 10 fois moins d’énergie, ce qui permet aux développeurs d’exploiter beaucoup plus souvent l’apprentissage automatique.

La plupart seront toutefois subjectives, rendant les comparaisons objectives plus difficiles.

L’innovation la plus frappante concerne, encore une fois, la photographie.

Avec le SmartHDR et l’application de portrait, ces nouveaux ordiphones permettent d’ajuster l’ouverture de l’objectif après la prise de vue, ce qui permet de jouer notamment sur le bokeh.

Si contrairement à ce qu’affirme Apple, ce n’est pas du tout le premier appareil photo à offrir cette possibilité, elle est extrêmement rare, et c’est un avantage concurrentiel de taille pour tout client qui s’intéresse à la photographie.

Voyons maintenant ce qui distingue ces trois modèles.

iPhone XS et iPhone XS Max

L’iPhone XS est le remplaçant de l’iPhone X. L’iPhone XS Max est sa version plus grande. Les deux ont un boîtier en acier inoxydable de qualité chirurgicale, en coloris argent, gris sidéral ou or, avec un verre de protection qui serait le plus durable sur un téléphone portable. Leur étanchéité est améliorée, comparée à l’iPhone X, à IP68.

L’écran OLED de l’iPhone XS mesure 5,8 pouces, avec une définition de 2 436 par 1 125 pixels. Il est nouvellement compatible avec les standards Dolby vision et HDR10.

L’écran OLED de l’iPhone XS Max mesure 6,5 pouces, avec une définition de 2 688 par 1 242. Il partage toutes les autres caractéristiques de celui du XS.

Si c’est l’écran le plus grand jamais intégré à un iPhone, Apple insiste sur la compacité de l’appareil grâce à l’écran de bord à bord : l’encombrement de l’iPhone XS Max est similaire à celui d’un iPhone 8 Plus.

Le double appareil photo dispose d’une définition inchangée de 12 méga pixels, d’un grand-angle f/1,8, d’un téléobjectif f/2,4. La caméra avant est équipée avec un grand-angle f/2,2.

La batterie de l’iPhone XS durerait jusqu’à 30 minutes de plus que celle de l’IPhone X, et celle de l’iPhone XS Max jusqu’à 1 h 30 de plus.

Les deux appareils sont, pour la première fois chez Apple et des années après la concurrence, compatibles double SIM – ou à peu près.

Ils disposent d’un lecteur de nano-SIM, la deuxième SIM étant électronique (eSIM), ce qui nécessite un support de l’opérateur. En France, la deuxième SIM sera ainsi inutilisable dans un premier temps.

L’iPhone XS est vendu 1 159, 1 329 et 1 559 euros en version 64 Go, 256 Go et 512 Go.

L’iPhone XS Max est vendu 1 259, 1 429 et 1 659 euros en version 64 Go, 256 Go et 512 Go.

Ces deux modèles seront disponibles en France le 21 septembre.

 

iPhone XR

L’iPhone XR est la version la plus abordable des trois.

Son écran n’est pas OLED mais LCD – Apple affirme que c’est le meilleur LCD disponible sur un portable, d’une définition de 1 792 par 828 pixels et d’une taille de 6,1 pouces.

Son corps est en aluminium, disponible aux coloris blanc, noir, bleu, jaune, corail et rouge.

Sa caméra arrière ne dispose que d’une seule optique : grand angle.

L’iPhone XR est vendu 859, 919 et 1 029 euros en version 64 Go, 128 Go et 256 Go. Il sera disponible en France le 26 octobre.

 

Avec cette nouvelle offre, Apple ségrègue sa clientèle en deux : les possesseurs d’iPhones de la gamme X, et les autres. C’est un moyen peu subtil d’inciter ces derniers à passer à la gamme X, aux prix les plus élevés.

Avec l’Iphone X cette année, Apple a réussi le tour de force de vendre un appareil très cher à de nombreux clients. L’entreprise réussira-t-elle à séduire, comme elle le souhaite, encore plus de clients pour la gamme X, et donc d’augmenter encore le prix moyen de vente de l’iPhone ? Ou les clients, déçus par les prix élevés, repousseront-ils un achat de remplacement ?