Marc Benioff, fondateur et CEO de Salesforce, et sa femme, rachètent à titre privé Time Magazine, l’un des magazines les plus iconiques du vingtième siècle aux États-Unis.

Le montant de la transaction, qui devrait se clore dans les trente prochains jours, s’élève à 190 millions de dollars (163 millions d’euros).

Le vendeur est Meredith Corp, un conglomérat de chaînes de télévision et de presse, qui a racheté Time Inc pour vendre l’entreprise en morceaux.

Les Benioffs, qui voient dans le magazine une entreprise avec un impact important sur le monde, et un business très solide, affirment qu’ils ne prendront ni part à la gestion au jour le jour, ni dans les décisions éditoriales.

L’acquisition d’anciens géants de la presse, qui a du mal à effectuer la transition du papier au numérique, est la dernière mode auprès des milliardaires de la Silicon Valley.

Jeff Bezos, CEO d’Amazon, a racheté le Washington Post en 2013.

The Intercept, un média en ligne créé par des journalistes à l’origine des dénonciations d’Edward Snowden, a été fondé et financé par Pierre Omidyar, fondateur d’Ebay.

Laurene Powell Jobs, veuve de Steve Jobs, a pris le contrôle du magazine Atlantic.