Le site de blogging Tumblr va interdire définitivement les contenus adultes à partir du 17 décembre 2018.

L’interdiction inclut tous les contenus en images et en vidéos sexuellement explicites, ainsi que la nudité, à quelques exceptions près : les statues et la nudité dans les contestations politiques.

Les illustrations et « l’art » sont toujours autorisés du moment qu’ils ne représentent pas d’acte sexuel.

Tous les contenus visés par cette censure seront automatiquement cachés et rendus privés, ce qui les empêche d’être partagés ou postés,

Les utilisateurs peuvent exporter leurs blogues avant la date limite. Après, ils pourront contester la décision de Tumblr au cas par cas.

Ce virement de stratégie intervient deux semaines après que l’application Tumblr a été retirée par Apple de son App Store à cause de problèmes de pornographie enfantine.

Au lieu d’interdire tous les contenus adultes, Tumblr aurait dû renforcer ses systèmes de détection de contenus illicites.

Un mode ‘sûr’ câche déjà les contenus pour adultes à ceux qui n’ont pas explicitement manifesté leur intérêt pour, un moyen simple pour les parents de restreindre les contenus pour leurs enfants.

Dès son acquisition par Yahoo en 2013, tout contenu catégorisé ‘Pas approprié pour le travail’ est invisible, et introuvable par recherche, seulement accessible au client connecté sur son compte.

Depuis sa création en 2007, les contenus adultes ont été tolérés sur Tumblr alors qu’ils sont interdits sur la plupart des autres réseaux sociaux. Une tolérance qui a largement contribué à l’essor de la jeune pousse.

La censure pourrait donc menacer la viabilité économique d’un service qui vit de la publicité.

Pour motiver sa décision, Jeff D’Onofrio, son CEO, constate qu’il n’y a pas de pénuries de sites avec contenus pour adultes sur internet.

Il ne semble pas comprendre ses utilisateurs. Contrairement aux sites pornographiques, fréquentés surtout par les hommes, Tumblr est fréquenté à 50 % par les femmes.