Acast, la plateforme suédoise de découverte, d’hébergement, de distribution et de publicité pour les podcasts conclut son tour C de financement avec la levée de 33 millions de dollars, pour un total de 67 millions depuis sa création – respectivement 29 et 59 millions d’euros.

Son application gratuite est disponible sur Android, iOS, Windows 10, et, fait assez rare pour le souligner, Windows 10 Mobile.

Pour les auditeurs, l’entreprise entend se différencier avec une technologie bientôt brevetée pour interagir avec les créateurs de podcast, une aide à la découverte de podcasts, et des contenus multimédias supplémentaires.

Pour les créateurs, Acast offre un moyen moderne d’insérer dynamiquement des publicités dans les podcasts, typiquement à la place d’un podcasteur lisant une annonce publicitaire qui n’aura sans doute aucun intérêt dans quelques années, ainsi que d’autres moyens de gagner de l’argent avec les podcasts, tels que des contenus payants.

Pour les annonceurs, Acast promet des statistiques clés, ainsi que les annonces dynamiques, qu’elle a été la première dans le monde à proposer, tout comme la publicité programmatique pour podcast.

Avec ce tour C de financement, auxquels ont surtout participé des investisseurs européens, dont AP1, Microcap et Swedbank Robur Ny Teknik, Acast entend se développer géographiquement, tout comme développer sa gamme de produits.

Les enceintes intelligentes sont une opportunité de taille pour les podcasts, dans la maison comme dans la voiture. Il faudra surmonter certaines difficultés pour la publicité et évoluer vers des formats courts de podcasts.