En glissement annuel, le chiffre d’affaires au quatrième trimestre 2018 de Spotify augmente de 30 % à 1,49 milliard d’euros, et son résultat d’exploitation s’élève à 94 millions, contre une perte de 87 millions il y a un an.

C’est la première fois depuis sa création en 2006, que l’entreprise, qui accumule des milliards d’euros de dette, dégage un résultat d’exploitation trimestriel positif.

Le nombre d’utilisateurs actifs mensuels progresse de 29 % à 207 millions. La croissance des abonnés payants est encore plus élevée : 36 %, pour un total de 96 millions.

Au total, plus de 15 milliards d’heures de musique ont été écoutées sur la plateforme durant le trimestre.

Pour la première fois, Spotify a lancé une offre liée avec du matériel : des enceintes intelligentes Google Home. Spotify croit que ce type de matériel est critique pour sa croissance.

Ces résultats sont mal accueillis par les investisseurs, le chiffre d’affaires total et le chiffre d’affaires d’abonnements payants étant inférieurs aux attentes : le cours de l’action chute de -7 %.

 

Sur le blogue de Spotify, Daniel Ek, son CEO, annonce aujourd’hui l’acquisition Gimlet et Anchor. La première entreprise est une créatrice de contenus pour podcasting, et Anchor est une jeune pousse qui facilite l’enregistrement et la diffusion des podcasts.

Ni les montants, ni les autres détails de ces deux transactions n’ont été divulgués.

D’après ReCode, Gimlet a été rachetée pour 230 millions de dollars (202 millions d’euros).

Ek affirme que Spotify est la deuxième plateforme de podcasting au monde (derrière Apple). Il prédit que les podcasts constitueront 20 % de l’utilisation de Spotify.