Durant le NAB Show, salon commercial des télédiffuseurs américains, qui se tient cette année du 6 au 11 avril, Intel et Netflix ont présenté Scalable Video Technology for AV1 (SVT-AV1), un nouveau codec vidéo à haute performance, qui vise à remplacer le codec le plus utilisé actuellement H.264 AVC, avec deux avantages principaux : technique et économique.A

Techniquement, le codec AV1 nécessiterait la moitié de la bande passante du H.264, toute chose égale par ailleurs. Il serait le seul à permettre aux encodeurs de mettre à l’échelle leurs performances en fonction de la qualité et des exigences en latence de l’application cible, de la vidéo à la demande de qualité maximale à la diffusion en continu en direct.

Financièrement, le codec AV1 est intéressant parce qu’il est en code source ouvert (licence BSD+Patent) et sans redevance pour les créateurs de contenus, les développeurs et les fournisseurs de services.

Pour Intel, l’avantage est que SVT-AV1 est conçu exclusivement pour l’architecture x86, et qu’elle est optimisée pour les processeurs Intel Xeon Scalable et Intel Xeon D.

Parallèlement, Intel lance l’Open Visual Cloud, un projet open source offrant des pipelines de référence pour les charges de travail visuelles dans le nuage, optimisées à travers les 4 composantes nécessaires pour fournir des services visuels dans le nuage : encoder, décoder, inférence et rendu.