Ming-Chi Kuo, l’analyste financier le plus connu du monde, au moins pour qui s’intéresse à Apple et ses produits, a publié un nouvel exposé de recherche, obtenu par MaxRumours, dans lequel il prédit que trois nouveaux produits d’Apple auront un point commun : l’utilisation de mini-LEDs pour le rétroéclairage de leurs écrans :

  • Un écran 31,6 pouces commercialisé au deuxième ou au troisième trimestre ;
  • Un iPad de 10 à 12 pouces, disponible fin 2020 ou début 2021 ;
  • Un MacBook 15-17 pouces vendu au premier semestre 2021 ;

Il estime que cette technologie, en concurrence avec l’OLED, est une solution plus adaptée pour offrir une large gamme de couleurs, un haut contraste, une large gamme dynamique et un assombrissement local, à cause de sas plus grande durée de vie et l’absence de problème de rétention d’image.

Ajoutons que l’un des avantages des Mini-LED par rapport à l’OLED, est également un coût de production plus bas, même si celui-ci est fonction du nombre de LED intégré au rétroéclairage.

On peut supposer que l’OLED conserve deux avantages: une consommation électrique moindre et des noirs plus profonds.

D’après Kuo, l’écran de 31,6 pouces visera le très haut de gamme. Un marché qu’Apple a abandonné depuis son Thunderbolt Display.

C’est une technologie encore jeune, qui pourrait entrer en phase de production de masse cette année d’après WitsView. Elle pourrait être choisie pour les écrans de bord des voitures.

Quoi qu’il en soit, lors de son dernier exposé, Ming-Chi Kuo avait mentionné un MacBook Pro de 16 à 16,5 pouces pour 2019.

Vu les problèmes de traduction du coréen, on ne sait pas si les MacBook de 15-17 pouces et de 16 à 16,5 pouces sont deux modèles séparés, ou si ce dernier va arriver deux ans plus tard qu’initialement présenté.