Le constructeur automobile allemand BMW et le groupe chinois de jeux vidéo Tencent vont lancer conjointement un centre informatique en Chine afin de développer des voitures autonomes pour la Chine, premier marché automobile du monde.

Le centre, qui devrait devenir opérationnel avant la fin de l’année, fournira des systèmes de traitement de données pour la conduite semi-autonome, voire autonome.

Les deux partenaires n’ont pas divulgué le montant de leur investissement. D’après Reuters, ce centre sera bâti à Tianjin, dans l’est de la Chine.

BMW a déclaré que le nouveau centre informatique exploitera le nuage et les données massives de Tencent, qui fournira au constructeur l’infrastructure nécessaire au développement des voitures autonomes.

BMW prévoit de lancer en 2021 en Chine des voitures semi-autonomes ou classées L3.

En avril, BMW a lancé l’Open Manufacturing Platform avec Microsoft, basé sur le nuage Microsoft Azure.

Aujourd’hui, le groupe munichois a aussi annoncé l’élection de son nouveau président du conseil d’administration, Oliver Zipse, en remplacement de Harald Krüger, démissionnaire.

Zipse est présentement responsable de la division de production.