Automattic, l’entreprise derrière WordPress, le système de gestion de contenu le plus utilisé dans le monde, vient de conclure son tour de financement D par la levée de 300 millions de dollars (271 millions d’euros), sur la base d’une valeur d’entreprise de 3 milliards de dollars (2,7 milliards d’euros) après investissement.

Auprès d’un unique investisseur : Salesforce Ventures.

La valeur de l’entreprise a donc triplé depuis son dernier tour de financement en 2014.

Matt Mullenweg, le CEO d’Automattic, affirme que les deux entreprises partagent beaucoup de principes et de philosophies.

Et que l’investissement est un vote de confiance dans son organisation originale : Automattic emploie 950 dans 71 pays, sans aucun bureau central.

Le financement va permettre à l’entreprise d’accélérer sa feuille de route et d’améliorer ses produits, WordPress.com, WordPress VIP, WooCommerce, Jetpack et bientôt ce qui reste de Tumblr.

Le modèle d’affaires de l’entreprise est en revanche devenu classique : partir d’un projet en code source ouvert, WordPress, pour offrir des versions et des services payants.

34 % des 10 millions de sites web les plus grands tournent sous WordPress.