Au deuxième trimestre 2019, le marché de la maison intelligente a atteint 22 millions d’unités, en progression de 17,8 % d’une année sur l’autre, d’après le cabinet d’études IDC.

IDC définit ce marché comme la somme des télévisions intelligentes, des adaptateurs pour médias numériques (ex : chromecast), des enceintes intelligentes, des lumières, des thermostats et des alarmes connectés.

La croissance est la plus élevée dans l’Europe Centrale et de l’Est, 43, 5 %, mais l’Europe de l’Ouest demeure le marché principal avec 86,7 % du volume total.

Google prit la première place du marché des enceintes intelligentes au premier trimestre. Cela n’a pas duré : Amazon redevient numéro un, après avoir résolu ses problèmes d’approvisionnement et lancé de nouveaux modèles.

4,1 millions d’enceintes intelligentes ont été écoulées au deuxième trimestre, et IDC estime que le taux de croissance annuel de ce segment sera de 14,5 % jusqu’en 2023, où 185 millions d’unités seront dans les foyers européens.

Le segment loisir vidéo (télévisions intelligentes + adaptateurs pour médias numériques) représente 56,8 % du marché de la maison intelligente en Europe. Avec le taux de croissance le plus bas, il ne représentera plus que 41,7 % du marché en 2023, ce qui sera toutefois suffisant pour rester le premier segment du marché.

Les ventes d’enceintes intelligentes ont augmenté de 18,7 % au deuxième trimestre. Avant la fin de l’année, on attend l’arrivée d’enceintes Samsung Bixby sur le marché.

Les ampoules, les thermostats et la sécurité connectée représentent 20,5 % du marché de la maison intelligente au deuxième trimestre, et devraient constituer 30,1 % du total en 2023.