Microsoft vient de publier ses résultats pour le premier trimestre de son exercice 2020, se terminant au 30 septembre 2019.

D’une année sur l’autre, son chiffre d’affaires progresse de 14 % à 33,1 milliards de dollars (29,6 milliards d’euros), et son résultat net augmente de 21 % à 10,7 milliards de dollars (9,6 milliards d’euros).

Ces résultats, supérieurs aux attentes, sont accueillis par une hausse de 1 % du cours de son action avant l’ouverture du NASDAQ.

Par division :

Les ventes de Productivity and Business Processes s’accroissent de 13 % à 11,1 milliards de dollars (9,9 milliards d’euros).

  • Les revenus d’Office et des services associés auprès des professionnels augmentent de 13 %, poussés par l’augmentation des ventes de 25 % d’Office 365 auprès des professionnels ;
  • Les revenus d’Office et des services associés auprès du grand public croissent de 5 %, avec 35,6 millions d’abonnés ;
  • Le chiffre d’affaires de LinkedIn augmente de 25 % ;
  • Les ventes de produits et services Dynamics sont majorés de 14 %.

Le chiffre d’affaires de l’Intelligent Cloud croît de 27 % à 10,8 milliards de dollars (9,7 milliards d’euros) :

  • Les produits et services pour serveurs augmentent de 30 %, poussés par la croissance de 59 % d’Azure. Si la croissance de cette dernière est très élevée, elle ne cesse de décélérer : elle s’élevait à 64 % au trimestre précédent et 73 % il y a deux trimestres ;
  • Les ventes de services aux grandes entreprises augmentent de 7 % ;

Les ventes de More Personal Computing sont en hausse de 4 % à 11,1 milliards de dollars (9,9 milliards d’euros) :

  • Les revenus OEM de Windows augmentent de 9 % ;
  • Les revenus et services de Windows auprès des professionnels s’accroissent de 26 % ;
  • Le chiffre d’affaires de la publicité de moteur de recherche, à l’exclusion des coûts d’acquisition de trafic, augmente de 11 % ;
  • Les contenus et services Xbox sont en hausse de 1 %, mais au total, l’activité jeux vidéo se contracte de 7 % ;
  • Les ventes de la gamme Surface diminuent de 4 %, ce que Microsoft attribue « au timing de la transition des cycles de vie des produits ». En d’autres termes, les clients ont sans doute attendu la présentation il y a quelques jours du renouvellement de la gamme.

Durant la conférence téléphonique, Microsoft prévoit un chiffre d’affaires de 35,15 à 39,95 milliards de dollars, légèrement inférieur au consensus de 36,02 milliards, ainsi qu’une marge opérationnelle sur l’ensemble de l’exercice légèrement supérieure à celle de l’exercice précédent.