D’une année sur l’autre, le chiffre d’affaires de Spotify Technology SA au quatrième trimestre 2019 augmente de 24 % à 1,85 milliard d’euros, et sa perte d’exploitation s’élève à 77 millions, contre un bénéfice de 94 millions il y a un an.

La perte nette atteint 209 millions d’euros, contre un résultat net de 442 millions d’euros au 4e trimestre 2018.

Ces résultats ne sont pas conformes aux attentes, et le cours de l’action de Spotify perd actuellement près de 5 %.

Le nombre d’utilisateurs actifs mensuels du service éponyme a augmenté de 31 % à 271 millions. 16 % de ces utilisateurs écoutent des podcasts avec Spotify, un segment sur lequel l’entreprise mise beaucoup.

Spotify compte 124 millions d’abonnés payants, soit 29 % de plus qu’il y a un an, et 153 millions d’utilisateurs actifs mensuels financés par la publicité.

Le revenu mensuel moyen par abonné s’élève à 4,65 €, soit 5 % de moins qu’il y a un an.

Les dépenses opérationnelles ont bondi de 80 % à 551 millions, à cause des taxes sur les rémunérations en actions.

Pour le premier trimestre 2020, Spotify vise 279 à 289 utilisateurs actifs mensuels, 126 à 131 millions d’abonnés payants, 1,71 à 1,91 milliard de chiffre d’affaires et des pertes de 65 à 115 millions.

Spotify annonce également l’acquisition de The Ringer, un créateur de contenus pour le sport, les divertissements et la culture pop, pour un montant indéterminé.

Cette acquisition lui permettrait de croître verticalement.