Samsung Electronics lance aujourd’hui, au Royaume-Uni et aux États-Unis, un téléviseur nommé Sero, dont la particularité est d’être « adapté pour les téléphones mobiles ».

Ces derniers étant pour la plupart tenus par défaut à la verticale, de nombreuses applications comme TikTok sont orientées à la verticale, et leurs possesseurs ont pris l’habitude de filmer à la verticale, quand bien même un enregistrement à l’horizontale serait plus optimal.

Le Sero peut donc changer l’orientation de son écran, en mode portrait ou en mode paysage, par appui sur un bouton de la télécommande, par un ordre oral ou automatiquement quand la source de contenus est un téléphone portable compatible.

Son prix, 1 999,99 $ HT aux États-Unis ou 1 599 livres HT au Royaume-Uni, soit sans doute au moins 2 150 € TTC en France s’il y est lancé, est extraordinairement élevé pour un poste avec un écran de seulement 43 pouces.

À ce prix, la dalle a une définition de 4K, mais elle est en QLED et non en OLED.

En comparaison, une première recherche de base sur Amazon montre qu’on trouve des téléviseurs LG OLED 55 pouces 4K à moins de 1 400 € TTC.

Pour que l’appareil puisse changer d’orientation, un support très volumineux est inclus et inséparable : le positionnement en hauteur de l’écran risque de ne pas être idéal pour tous, tout comme son coloris unique bleu marine.

Ce support intègre un système audio 4.1 de 60 W.

On serait fort étonné que le Sero soit promis à un brillant avenir, le visionnage de contenus à la verticale étant un cas d’usage particulièrement limité.

Toutefois, puissance du marketing oblige, les fabricants d’écrans et de télévision ont bien réussi à séduire des clients avec des appareils à écrans incurvés à prix supérieurs, alors même que leur courbure est un non-sens du point de vue de la vision.