Facebook présente aujourd’hui « une nouvelle expérience Messenger dans Instagram ».

Cette expérience, optionnelle, du moins pour l’instant, permet aux utilisateurs d’Instagram de recevoir des messages et des appels de Messenger, même s’ils n’ont pas installé l’application.

Ils peuvent choisir s’ils apparaissent dans la conversation, dans les demandes de message ou pas du tout.

Des fonctionnalités de Messenger sont portées sur Instagram : la possibilité de répondre à des messages spécifiques, de transférer des messages, et de personnaliser les couleurs et l’apparence des bavardages.

Les fonctionnalités suivantes seront bientôt disponibles :

Regarder ensemble des vidéos de Facebook Watch, IGTV, Reels, émissions de télévision, films, etc., durant un appel vidéo ;

Un mode éphémère fera disparaître un message après sa lecture, ou quand l’application est fermée ;

Selfie stickers, pour associer les autoportraits aux autocollants boomerang dans les conversations ;

Raccourci vers un émoji préféré afin de réagir rapidement aux messages des amis ;

Effets animés pour les messages ;

Signalement et blocage améliorés : il est possible de signaler non seulement un message, mais toute une conversation.

Ces changements sont lancés « dans quelques pays », et bientôt dans tous les pays.

Il ne s’agit pas d’une surprise : Mark Zuckerberg, avait publié un manifeste le 6 mars 2019 sur « Une vision des réseaux sociaux basée sur la vie privée », dans laquelle il mentionnait l’unification des services de messagerie de Facebook.

Si cette unification peut aboutir à une simplification pour les utilisateurs, elle a des implications largement négatives sur les positions déjà fortement dominantes de l’entreprise, tout comme sur le viol systématique de la vie privée sur lequel le groupe s’est construit, développé et enrichit.