Le nombre de précommandes d’iPhones 12 au cours du premier jour atteindrait les 2 millions d’après Ming-Chi Kuo, le plus connu des analystes d’Apple, soit 800 000 de plus que l’iPhone 11 à date comparable l’an dernier.

Sans surprise, il se vend très bien en Chine, qui représente 35 à 45 % des ventes d’iPhones 12 Pro, puis que le réseau 5G y est plus avancé que dans la plupart des autres pays.

En revanche, il estime qu’au total, les précommandes n’atteindront que 9 millions au cours de la première fin de semaine, contre 12 millions d’unités pour l’iPhone 11 lors de la période correspondante l’an dernier.

La fin de semaine dernière n’inclut que le lancement de l’iPhone 12 et de l’iPhone Pro : il faudra attendre le mois prochain pour l’iPhone 12 mini et l’iPhone 12 Pro Max.

Kuo pense que ces deux derniers modèles se vendront moins bien que les deux premiers. En particulier, l’iPhone 12 mini n’est pas compatible avec les doubles SIMs, une fonctionnalité très populaire en Asie.

De son côté, Apple vise des ventes en hausse de 15 % en volume durant l’exercice fiscal 2021, comparées à celles de 2020. Grâce notamment au nombre d’iPhones en utilisation qui ont trois ans et plus, qui aurait augmenté de 90 millions d’unités au cours de l’année écoulée.