AMD a présenté aujourd’hui sa nouvelle gamme de cartes graphiques pour joueurs : la série RX 6000, de microarchitecture RDNA 2, basée sur le nouveau processeur graphique Navi 21 composé de 26,8 milliards de transistors.

L’entreprise aurait atteint son objectif interne de doubler les performances comparées à celles de la carte de la génération précédente, la RX 57000 d’architecture RDNA. Tout en améliorant encore le ratio performances / watts de 50 %, notamment grâce à une architecture de mémoire tampon « infinie » qui permettrait de doubler la bande passante tout en consommant moins d’énergie.

Au final, AMD présente trois modèles de cartes graphiques haut de gamme alignées sur celles présentées il y a quelques semaines par NVIDIA :

–  AMD Radeon RX 6900 XT, qui aurait des performances similaires à la NVIDIA RTX 3090, et qui sera commercialisée à 999 $ HT à partir du 8 décembre 2020 ;

AMD Radeon RX 6800 XT, qui aurait des performances similaires à la NVIDIA RTX 3080 et qui sera commercialisée à 649 $ HT à partir du 18 novembre 2020 ;

AMD Radeon RX 6800, qui aurait des performances similaires à la NVIDIA RTX 3070, et qui sera commercialisée à 579 $ HT, à partir du 18 novembre 2020.

En plus des performances, ces cartes auraient deux avantages sur celles de NVIDIA : elles intègrent toutes 16 Go de mémoire vidéo (la question étant : est-ce nécessaire ?) et consommeraient moins d’énergie que les cartes NVIDIA.

Modèle Unités de calcul GDDR6 Fréquence Jeu (MHz) Fréquence Boost (MHz) Interface mémoire Infinity Cache
AMD Radeon™ RX 6900 XT 80 16 Go 2015 Jusqu’à 2250 256 bit 128 Mo
AMD Radeon™ RX 6800 XT 72 16 Go 2015 Jusqu’à 2250 256 bit 128 Mo
AMD Radeon™ RX 6800 60 16 Go 1815 Jusqu’à 2105 256 bit 128 Mo

Ce serait la première fois que AMD réussirait à concurrencer NVIDIA dans le haut de gamme, avec à peine un ou deux mois de retard.

Toutefois, ce ne serait pas la première fois que AMD promette trop et délivre trop peu dans le domaine des cartes graphiques. Et, d’après les spécialistes, AMD tire sur toutes les ficelles pour atteindre cette parité. Ce qui laisse à penser que les cartes AMD n’auront aucune marge de progression en surcadençage, contrairement aux cartes NVIDIA.

Si AMD tient ses promesses, de la même manière que son processeur Ryzen 9 5950X semble bel et bien le meilleur processeur pour le jeu, dépassant pour la première fois les processeurs Intel, AMD pourrait connaître une autre année extraordinaire de croissance, et forcer NVIDIA à revoir le prix de sa RTX 3090, voire peut-être de sa RTX 3080.

Comme les dates de commercialisation sont tardives, sans doute bien peu de clients finaux réussiront à acheter une carte graphique de nouvelle génération avant la fin de l’année.