Il y a deux ans, Google était réorganisé avec la création d’Alphabet, la nouvelle maison mère, et un certain nombre de filiales comme WayMo (véhicules autonomes).

En revanche, les activités rapportées financièrement sous le nom collectif ‘Other Bets’ faisaient toujours partie de Google : Nest, Verily, Google Fiber, etc.

Aujourd’hui, ces activités sont finalement séparées de Google, avec la création d’une nouvelle holding, XXVI Holdings INC, qui détiendra les actions des différentes entités du groupe.

26 est le nombre de lettres de l’alphabet.

Les nouvelles structures ont été dévoilées vendredi dernier à la Federal Communications Commission, l’équivalent américain de l’ARCEP en France, conformément aux obligations des entreprises détenant des licences de la FCC.

Google transforme également son statut, passant de Corporation à LLC, ou entreprise à responsabilité limitée.

Avec ce nouveau montage, Google est strictement indépendant des autres entités du groupe, ce qui limite ses responsabilités juridiques et financières. Si une autre filiale du groupe n’arrive pas à payer ses dettes par exemple, Google ne pourra pas en être tenu responsable.

En tant que filiale d’Alphabet, Google n’est pas tenu de divulguer autant d’informations qu’une société cotée en Bourse.