Bloomberg affirme qu’Apple veut se lancer avant la fin de l’année sur le marché des casques audio haut de gamme à réduction de bruit active.

Un marché lucratif dont le chiffre d’affaires annuel va doubler pour atteindre près de 20 milliards d’euros en 2023 d’après Research and Markets.

L’entreprise se heurterait à des difficultés de développement, ce qui pourrait repousser la commercialisation des casques.

Apple chercherait à s’attaquer à des marques établies comme Bose, voire sa propre marque Beats by Dre.

Le positionnement sur le haut de gamme n’est pas une surprise. En plus des marges plus élevées que sur les autres segments, Apple positionne déjà la plupart de ses produits sur le haut de gamme: iPhone, Macs, et surtout, son nouveau haut-parleur connecté HomePod.

Alors que Amazon et Google tentent de contrôler ce marché avec des produits très bon marché, Apple a lancé, en retard, un haut-parleur à 349 dollars HT (340 euros TTC l’unité).

Pour se distinguer de la concurrence, Apple exploiterait sur ses futurs casques le même système d’appairage que sur les AirPods, ses écouteurs sans fils.

Malgré la facilité à se perdre, les Airpods seraient un grand succès commercial, et contribueraient beaucoup au succès du segment Other Products (autres produits) d’Apple.

Comme le succès ininterrompu de Bose le prouve, il n’est pas si facile de développer des technologies de réduction de bruit actives. Apple dispose toutefois de moyens financiers et en ingénierie incommensurables avec Bose, et même Sony.