Suite à des fuites dans la presse en avril, Google officialise le nouveau Gmail.

Ce qui frappe au premier abord, c’est son aspect : la version web du client de messagerie de Google ressemble plus au client mobile.

L’utilisateur est présenté avec de nouvelles options dans la liste des courriels, quand la souris est placée sur une des entrées : archiver, supprimer, marquer comme lu, mettre en attente.

Il est également possible de gérer les pièces jointes sans ouvrir le courriel.

 

Quand le courriel est ouvert, l’utilisateur se voit parfois proposer des réponses intelligentes, pour répondre plus rapidement, comme « d’accord » ou « vendredi me conviendrait mieux ».

Sur la droite, une barre de raccourcis configurable permet de lancer sur la partie droite du client d’autres applications, telles que Tasks pour les tâches, Keep pour les notes et Agenda pour les rendez-vous.

En cas de courriel douteux, un avertissement apparaît en rouge.

 

Un nouveau mode transforme presque Gmail en Snapchat : il permet de créer et d’envoyer des courriels éphémères, en leur donnant une date d’expiration, ou de limiter la capacité du destinataire à copier, transférer, télécharger ou imprimer un courriel.

Des options de confidentialité fort intéressantes, en se remémorant cependant qu’il est impossible d’empêcher au destinataire de prendre une copie d’écran.

Le déploiement de la nouvelle version de Gmail est en cours.

Pour l’utiliser immédiatement, il faut cliquer sur la roue des paramètres, et choisir l’option « Essayez la nouvelle version de Gmail ».