Micron Technology a publié mercredi ses résultats financiers pour le troisième trimestre de son exercice 2018, se terminant au 31 mai 2018.

D’une année sur l’autre, son chiffre d’affaires trimestriel augmente de 40 % à 7,80 milliards de dollars, et son résultat net est plus que doublé à 3,82 milliards de dollars – respectivement 6,77 et 3,32 milliards d’euros environ .

Ce sont des résultats records, supérieurs aux attentes des analystes. Pourtant, le cours de son action a commencé par diminuer de 1,42 % hier, avant de reprendre 4,8 % avant l’ouverture de la Bourse aujourd’hui.

Une hausse qui fait suite à la conférence téléphonique durant laquelle l’entreprise a présenté des prévisions supérieures aux attentes pour le quatrième trimestre.

La mémoire vive (DRAM) représente 71 % des ventes, qui sont en hausse de 56 % en glissement annuel.

La mémoire de stockage NAND, utilisée entre autres dans les disques SSD, représente 25 % des ventes, qui sont en hausse de 14 %.

Dans les deux cas, les quantités livrées sont relativement stables, ce qui montre à quel point les entreprises de ces deux secteurs profitent de la pénurie pour augmenter considérablement les prix.

Par division, le chiffre d’affaires augmente de 67 % pour la Compute & Networking Business Unit, les ventes de mémoire pour les serveurs cloud et la mémoire graphique ayant doublé.

Les ventes de la Mobile Business Unit progressent de 55 % grâce à l’élan des NAND et la forte demande pour la LP DRAM.

Le chiffre d’affaires de la division Embedded Business Unit augmente de 28 %, grâce à l’automobile, les box, l’automatisation des fabriques et les drones industriels.

Enfin, les ventes de la Storage Business Unit augmentent de 13 %, grâce aux ventes de SSD, qui progressent de 50 %.