Delivery Hero S.E., une jeune pousse allemande de livraison de repas à domicile, vend ses opérations en Allemagne à son concurrent néerlandais Takeaway.com N.V. pour 930 millions d’euros : 508 millions en numéraire et le reste en action, soit une part de 18 % dans Takeaway.com

La transaction inclut Lieferheld, Pizza.de et foodora, achetée à Rocket Internet en 2015. Elle doit encore être approuvée par l’assemblée générale de Takeaway.com, ce qui devrait s’effectuer lors d’une assemblée générale extraordinaire au premier semestre 2019.

Avec cette opération, Takeaway.com va doubler ses commandes en Allemagne.

En août, Delivery Hero avait annoncé l’arrêt de son activité en Autriche, France, Italie et les Pays-Bas, après avoir déjà quitté le Brésil et la Suisse.

Delivery Hero est toujours présent dans 40 marchés, dont le Canada, la Colombie, le Pérou, l’Argentine, la Suède, la Turquie, l’Arabie Saoudite, l’Égypte, la Corée du Sud, la Thaïlande, Taïwan, avec 21 000 employés.

L’entreprise sert 1 million de repas par jour.

La croissance de ce secteur attire de nombreuses convoitises, dont celle de l’entreprise Uber, présente avec son service Uber Eats.

En France, l’arrêt n° 1737 du 28 novembre 2018 de la Cour de cassation pourrait bien imposer à ces plateformes numériques d’offrir en contrat de travail à leurs livreurs.