Elon Musk, CEO de Tesla, a révélé dans un tweet – quoi d’autre – que le Model Y, son prochain SUV, serait présenté le 14 mars 2019:

Il sera environ 10 % plus grand qu’un Model 3, avec lequel il partage la plupart de ses pièces, coûtera environ 10 % de plus et aura une autonomie légèrement inférieure.

Des informations plus détaillées seront fournies au cours de la présentation, et il sera possible de tester le véhicule électrique.

D’ordinaire, une telle annonce du charismatique CEO aurait fait grimper le cours de Bourse de Tesla.

Au contraire, il ne cesse de chuter, aujourd’hui actuellement de plus de 3,3 %. Pourquoi ?

Le timing de cette annonce suscite des inquiétudes. Elle apparaît seulement un jour après l’annonce du Model 3 Light à 35 000 dollars, de la baisse des prix, parfois spectaculaire, de tous ses modèles de voitures, de la fermeture de tous les magasins physiques de Tesla dans le monde entier, et du déficit au premier trimestre 2019.

Tous ces signes tendent à prouver que la demande, le principal moteur d’un multiple à la Bourse plus de dix fois plus élevé que ses concurrents, se contracte, et que Tesla n’arrive pas à l’attiser.

L’annonce du Model Y laisse penser que Musk veut récupérer le plus vite possible des centaines de millions de dollars de liquidités gratuites en faisant payer des réservations, comme cela fut le cas, avec un succès sans précédent, au lancement du Model 3. Sans doute parce que l’entreprise est au bord de l’asphyxie, alors qu’officiellement, il lui reste 2,78 milliards de liquidités.

Comme l’écrit l’analyste Joseph Spak de RBC :*

« L’annonce du Model Y si peu de temps après celle du Model 3 à 35 000 dollars laisse à penser que la réaction des consommateurs envers ce dernier n’est pas à la hauteur de ce qu’espérait l’entreprise. Nous pensons que la demande a chuté aux États-Unis, et que la demande en Europe et en Chine est plus légère que prévu. »

Les clients de Tesla se sont sentis bernés par la chute considérable des prix, et du refus de Musk de la rendre rétroactive. À Taïwan, où la baisse fait chuter la valeur de voitures achetées il y a peu jusqu’à 52 % – de 212 000 à 102 000 USD, ils protestent devant le magasin avec des banderoles.

Pour mémoire, Musk avait affirmé durant la conférence téléphonique du 4e trimestre 2018 que Tesla dégagerait un petit bénéfice au premier trimestre 2019 et que l’entreprise avait commencé à commander les outils de production pour le Model Y, une production qui devait commencer fin 2020.

 

* Traduction: Le Diligent