Vivendi a vendu mardi le solde de sa participation dans Ubisoft, soit 5,87 % du capital, pour un montant de 429 millions d’euros, représentant une plus-value comptable de 220 millions d’euros.

Au total, le conglomérat a gagné 1,2 milliard d’euros en plus-value avec son aller-retour sur cet éditeur de jeux vidéo.

Vivendi confirme son intention de se renforcer dans les jeux vidéo.

La première participation de Vivendi dans Ubisoft fut prise en octobre 2015. Elle fut jugée hostile par ce dernier, qui souhaitait conserver son indépendance.

Par la suite, Vivendi a continué à augmenter sa participation dans le groupe, tout en affirmant ne pas envisager de déposer une offre publique.

En février 2016, Vivendi avait déjà lancé une OPA inamicale, avec succès, sur Gameloft, le premier éditeur de jeux vidéo pour appareils mobiles dans le monde, également contrôlé par la famille Guillemot.