D’une année sur l’autre, le chiffre d’affaires d’IBM au premier trimestre 2019 diminue de -4,7 % à 18,2 milliards de dollars, et son résultat net baisse de -5 % à 1,6 milliard de dollars – respectivement 16,1 et 1,4 milliards d’euros.

Des résultats qui désappointent. Le cours de l’action décroît de -3,3 % avant l’ouverture de la Bourse.

L’euphorie de la croissance retrouvée au 2e trimestre 2018 n’aura donc duré qu’un trimestre, suivi de trois trimestres de déclin.

Seul point positif, le chiffre d’affaires du nuage informatique croît de 10 %.

Division

Chiffre d’affaires
en milliards de dollars

Croissance

Cloud & Cognitive Software

5,0

-2 %
Global Business Services

4,1

0 %

Global Technology Services

6,9

-7 %

Systems

1,3

-11 %

Global Financing

0,4

0 %

 

La direction se défend en affirmant qu’à taux de change constant, la baisse du chiffre d’affaires n’est que de -1 %, et que la marge brute a augmenté d’un point de base.

Pour l’ensemble de l’exercice, IBM ne change pas ses prévisions de 12,45 dollars de bénéfice dilué par action.