Le Samsung Galaxy Fold est actuellement entre les mains des journalistes et des influenceurs de premier plan.

En général, les premières impressions sont excellentes, et, en dehors de son prix astronomique (1 980 $ HT, soit au moins 2 100 € TTC), certains soutiennent que cet ordiphone est un excellent remplacement pour une petite tablette.

Son écran externe supplémentaire est idéal pour les activités de base comme téléphoner. Quand on s’en sert pour ouvrir YouTube ou une autre application multimédia, et que l’on ouvre l’appareil, le passage sur l’écran double serait très rapide.

Il changerait la donne pour des applications comme YouTube : sur un ordiphone ordinaire, la lecture des commentaires d’une vidéo est compliquée. Sur le Fold, on peut regarder à la fois la vidéo et les commentaires avec un confort similaire à celui d’un ordinateur.

En revanche, l’appareil ne semble pas prêt à être commercialisé. De nombreux testeurs mentionnent que l’écran interne se délite en un, deux ou quelques jours… Samsung a tout intérêt à éviter une débâcle similaire à celle du Galaxy Note 7 dont les batteries explosaient de temps à autre.

Ils sont peut-être en partie responsables : la documentation mentionnerait clairement qu’une fine pellicule de plastique recouvrant le double écran ne doit pas être retirée.

Mais les testeurs ne lisent pas les modes d’emploi, et certains d’entre eux l’ont retirée, pensant qu’il s’agissait d’une membrane classique d’emballage.

Samsung a répondu qu’elle allait inspecter ces exemplaires défaillants avec le plus grand soin, et prendre bien soin d’informer les futurs clients de ne pas enlever la pellicule de protection, ni d’ajouter d’autres adhésifs.