Apple a publié mardi soir ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de son exercice fiscal 2019, se terminant le 30 mars 2019.

D’une année sur l’autre, son chiffre d’affaires diminue de 5 % à 58,0 milliards de dollars (environ 51,7 milliards d’euros), et son résultat d’exploitation est en baisse de 15,6 % à 13,4 milliards de dollars (approximativement 11,9 milliards d’euros).

Des résultats cependant supérieurs aux attentes, tout comme les perspectives pour le 3e trimestre : le cours de l’action AAPL, après avoir clôturé à -1,93 %, est en hausse avant l’ouverture du Nasdaq de près de 5 % à 210,60 $.

Par division :

Division T2 EF2019
mrd $
T2 EF2018
mrd $
Croissance
iPhone 31,05 38,03 -18 %
iPad 4,87 4,11 18 %
Mac 5,51 5,85 -6 %
Services 11,45 9,19 25 %
Wearables & home 5,13 3,95 30 %
Total 58,01 61,13 -5 %

Les services ont atteint un nouveau record. Durant la conférence téléphonique, Tim Cook, CEO d’Apple, affirme que l’entreprise compte 390 millions d’abonnements payant.

Les ventes en Chine sont en baisse de 22 %, mais Cook note l’amélioration du dialogue entre la Chine et les États-Unis, ce qui affecterait la confiance du consommateur.

Luca Maestri, directeur financier d’Apple, annonce un nouveau plan de rachat de 75 milliards de dollars d’actions, et la septième hausse du dividende trimestriel en sept ans.

Pour le troisième trimestre de son exercice, Apple vise un chiffre d’affaires de 52,5 à 54,5 milliards de dollars, une marge brute de 37 à 38 % (37,6 % ce trimestre), et des dépenses d’exploitation de 8,7 à 8,8 milliards de dollars (8,4 milliards ce trimestre).