Disney+, le service de vidéo à la demande qui sera notamment en compétition avec Netflix, sera lancé le 12 novembre 2019 aux États-Unis, Canada et Pays-Bas, puis une semaine après en Australie et en Nouvelle Zélande.

Aucune date de commercialisation en France n’est connue à ce jour., Disney se contentant de mentionner un objectif de commercialisation dans ses principaux marchés de deux ans.

Le service coûtera 6,99 $ par mois ou 69,99 $ par an aux États-Unis, et 6,99 € par mois ou 69,99 € par an aux Pays-Bas.

Dès le lancement, on pourra visionner Disney + sur iPhone, iPad, iPod et Apple TV, et avec l’application Apple TV ; avec les ordiphones et télévisions Android, ainsi qu’avec Chromecast ; avec les consoles Microsoft Xbox One et Sony PlayStation 4 ; et enfin les appareils Roku.

En gros, Disney + n’est pas compatible avec les produits Amazon Fire TV.

Disney + regroupe les films et séries de Disney, Pixar, Marvel et Star Wars.

C’est le premier service d’un producteur de contenus en réaction au succès de Netflix (en nombre d’abonnés, pas en bénéfices).

De nombreux autres services concurrents seront bientôt lancés, comme HBO.

Il nous semble probable que les téléspectateurs ne s’abonneront pas en moyenne à plus d’un ou deux services de diffusion de vidéo par internet.