Le fabricant de disques durs Western Digital annonce son retrait stratégique du segment des systèmes de stockage, constitué de Intelliflash et ActiveScale, pour concentrer ses investissements et pour optimiser son portfolio Systèmes pour centres de données autour de son activité principale de plateformes de stockage.

L’alternative aurait exigé trop de temps de ses gestionnaires, et la concurrence sur les systèmes de stockage est rude, avec des ténors comme Dell EMC, HPE IBM, Lenovo, NetApp et Hitachi, qui contrôlent plus de la moitié du marché d’après IDC. Un marché en repli de 0,6 % au premier trimestre.

IntelliFlash est vendu à DDN (DataDirect Networks), un leader de l’intelligence artificielle, des données massives et de la gestion de données dans plusieurs nuages.

DDN est la plus grande entreprise de stockage qui n’est pas cotée en Bourse.

Dans le cadre de l’accord, DDN s’engage à augmenter ses achats de disques durs et de SSD à Western Digital.

Le montant de la transaction, qui devrait se clore avant la fin de l’année, n’a pas été dévoilé.

L’entreprise « explore ses options stratégiques » pour ActiveScale.