Fitbit, une entreprise californienne qui produit des bracelets connectés, des montres et des balances intelligentes, vient d’annoncer que ses produits ne seront plus fabriqués en Chine dès 2020.

En 2018, suite à la provocation de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine par Donald Trump, et la menace de tarifs douaniers, l’entreprise a commencé à explorer les possibilités hors de Chine.

Fitbit a donc entrepris des changements de sa chaîne logistique et de ses activités de productions, et d’autres changements sont en cours.

L’entreprise fournira plus de détails sur les implications financières de cette protection contre les tarifs douaniers lors de la conférence téléphonique pour les résultats de son troisième trimestre.

Cette annonce est notable, parce que Fitibt est la première entreprise américaine à annoncer une telle décision, et que, relativement, il s’agit d’une petite entreprise de technologie.

Une compagnie comme Apple dépend presque entièrement de la Chine pour la production de ses produits.