Lors du Samsung Tech Day 2019, Samsung Electronics a présenté l’Exynos 990 et le modem Exynos 5123, son compagnon pour la 5G.

Les deux puces sont fabriquées avec le procédé 7 nanomètres « le plus avancé du monde » avec lithographie extrême ultraviolet.

Exynos 990

Le système sur une puce (SoC) Exynos 990 intègre un processeur graphique ARM Mali-G77, le premier GPU haut de gamme basé sur la nouvelle microarchitecture Valhall, qui améliore de 20 % soit les performances, soit l’efficience énergétique.

Les performances du processeur, composé de deux cœurs personnalisés, deux cœurs à haute performance Cortex-A76 et quatre cœurs à haute efficience énergétique Cortex-A55, seraient également 20 % meilleures que celles de son prédécesseur.

Une unité de traitement neuronal (NPU) à deux cœurs rendrait l’intelligence artificielle dans l’appareil pratique et utile, ce qui évite les transferts sur les réseaux, et les risques de sécurité associés.

Avec la compatibilité avec la mémoire LPDDR5 (jusqu’à 5 500 mbps), le SoC est compatible avec les écrans 120 Hz.

Le processeur d’image peut traiter jusqu’à 3 capteurs d’images en même temps et 6 au total, pour des photographies d’une définition pouvant atteindre 108 mégapixels.

Exynos 5123

Le Modem Exynos 5123 est compatible avec pratiquement tous les réseaux, de toutes les variantes de la 2G à la 4G, et la 5G, y compris sur les fréquences inférieures à 6 GHz et les fréquences millimétriques (mmWave).

Il permet de télécharger jusqu’à 5,1/7,35 Gbps selon les fréquences en 5G, et jusqu’à 3 Gbps en 4G +.

Samsung envisage de produire ces deux puces en masse avant la fin de l’année.