En glissement annuel, le chiffre d’affaires d’Alphabet au troisième trimestre 2019 augmente de 20 % à 40,5 milliards de dollars (36,5 milliards d’euros), et son résultat net diminue de 23 % à 7,1 milliards de dollars (6,4 milliards d’euros).

Ces résultats, inférieurs aux attentes, se traduisent par une baisse de 2 % du cours de son action.

Alphabet explique cette différence par une perte de 1,5 milliard de dollars sur son portfolio d’investissements, sans plus de détail.

Et les dirigeants expliquent qu’ils gèrent sur le long terme, et non trimestre par trimestre.

Le chiffre d’affaires de Google s’élève à 40,3 milliards de dollars (36,4 milliards d’euros) et celui des « Autres Paris » à 155 millions de dollars (140 millions d’euros).

Les pertes des Autres Paris ne cessent d’augmenter : Alphabet perd 6 dollars pour chaque dollar de chiffre d’affaires.

Les coûts d’acquisition de trafic représentent 22 % des ventes de publicité numérique de Google, contre 23 % il y a un an.

Les ventes de clics payants sur les propriétés de Google ont augmenté de 18 %, contre 32 % visés par les analystes. En revanche, ces derniers tablaient sur une baisse du coût du clic de 12 %, alors qu’elle n’est que de 2 %.

Les Autres Revenus de Google augmentent de 38 % à 6,4 milliards de dollars (5,8 milliards d’euros). Google refuse toujours de détailler le chiffre d’affaires de Google Cloud, qui est comptabilisé dans ces Autres Revenus.

Sundar Pichai, CEO de Google déclare : *

« Je suis extrêmement satisfait des progrès que nous avons réalisés dans l’ensemble au troisième trimestre, de nos récents progrès dans le domaine de la recherche et de l’informatique quantique jusqu’à la forte croissance du chiffre d’affaires tirée par le moteur de recherche sur mobile, YouTube et Google Cloud. Nous continuons d’investir judicieusement dans les talents et les infrastructures pour soutenir notre croissance, en particulier dans de nouveaux domaines comme le le nuage informatique et l’apprentissage automatique. »

 

* Traduction: Le Diligent