D’une année sur l’autre, à charge et périmètre constants, le chiffre d’affaires de Vivendi au quatrième trimestre 2019 augmente de 2,4 % à 4,57 milliards d’euros, et son résultat opérationnel n’est pas publié.

Sur l’ensemble de l’année, à charge et périmètre constants, son chiffre d’affaires augmente de 5,6 % à 15,99 milliards d’euros, et son résultat opérationnel ajusté progresse de 10,8 % à 1,53 milliard d’euros.

Son résultat net ajusté bondit de 50,5 % à 1,7 milliard d’euros, poussé par 473 millions d’euros de produits d’impôts à la suite de la décision favorable du Conseil d’État concernant l’utilisation des créances d’impôt étranger en sortie de régime du bénéfice mondial consolidé, au titre des exercices 2012 et 2015 ; et de 34 millions d’impact positif relatif à l’application pour la première fois de la norme IFRS 16.

Le dividende proposé au titre de 2019 s’élève à 0,60 € par action, en hausse de 20 %.

À la mi-séance, le cours de l’action de Vivendi est en hausse de 0,67 % à 25,40 €.

Par métier, sur l’année :

CA 2019 (mio €) Croissance Croissance organique
Universal Music Group 7 159 +18,9 % +14,0 %
Groupe Canal + 5 268 +2,0 % -0,9 %
Havas Group 2 378 +2,6 % -1,0 %
Editis 687 Na na
Autres 406 -4,7 % -2,6 %
Total 15 989 +14,1 % +5,6 %

 

Le 31 décembre 2019, Vivendi a signé un accord avec un consortium mené par Tencent, avec la participation de Tencent Music Entertainment et d’investisseurs financiers internationaux, concernant un projet d’entrée dans le capital d’Universal Music Group (UMG).

Cet accord prévoit l’acquisition par ce consortium de 10 % du capital d’UMG, sur la base d’une valeur d’entreprise de 30 milliards d’euros pour 100 % du capital d’UMG.

Le consortium a l’option d’acquérir, sur la même base de prix, jusqu’à 10 % supplémentaires du capital d’UMG jusqu’au 15 janvier 2021.

Cet accord sera prochainement complété par un deuxième, permettant à Tencent Music Entertainment d’acquérir une participation minoritaire au capital de la filiale d’UMG regroupant ses activités chinoises.

Vivendi a annoncé jeudi son intention d’introduire UMG, son actif le plus précieux, en Bourse au plus tard début 2023.

Ses revenus liés aux abonnements et aux diffusions en flux continus ont augmenté de 21,5 % en 2019.

 

Le chiffre d’affaires de l’éditeur de jeux Gameloft, acquis hostilement, baisse de 11,8 % à 259 millions en 2019, et sa perte d’exploitation s’élève à 36 millions d’euros.