Durant une diffusion en direct sur la toile, Mark Zuckerberg, CEO de Facebook, a annoncé Facebook Shops.

C’est un moyen pour les entreprises de publier un catalogue de produits à vendre, et qui paraîtra dans les multiples applications de Facebook.

Il était déjà possible de lister des produits sur Facebook ou Instagram, mais avec Facebook Shops, l’entreprise téléverse une unique fois son catalogue, pour que les produits soient accessibles sur les différentes applications du groupe.

À court terme, hormis les quelques entreprises invitées au programme en bêta Checkout, ce qui leur permet d’effectuer, moyennant une commission non divulguée, les transactions sur Facebook, les consommateurs devront quitter Facebook pour aller sur le site web de l’entreprise afin de régler et conclure leurs achats.

À plus long terme, Facebook envisage d’offrir la possibilité aux entreprises de conduire les transactions directement avec les applications WhatsApp, Messenger ou Instagram Direct.

Zuckerberg affirme que ces facilités ne seront pas payantes pour les entreprises, Facebook visant une augmentation des dépenses publicitaires pour financer le projet.

Les petites entreprises constituent la majeure partie des 8 millions d’annonceurs publicitaires sur les applications du groupe.

Zuckerberg présente Facebook Shops comme une aide pour les petites entreprises affectées par la crise économique résultant de la pandémie COVID-19. Il se serait personnellement fortement impliqué dans le projet.

Ce dernier ne manquera pas d’intéresser les autorités antitrust, qui ont déjà lancé des enquêtes sur Facebook.

Le déploiement de Facebook Shop commence immédiatement, mais s’étendra sur plusieurs mois.