En glissement annuel, le chiffre d’affaires de Amazon au deuxième trimestre 2020 bondit de 40 % à 88,9 milliards de dollars, et le résultat d’exploitation augmente de 87 % à 5,8 milliards de dollars, soit respectivement 74,8 et 4,9 milliards d’euros.

Le géant du commerce en ligne américain profite largement de la pandémie covid-19, et de la situation de marché déloyale durant laquelle de nombreux commerçants ont été forcés par la loi de cesser leurs activités.

Son CEO Jeff Bezos reconnaît qu’il s’agit d’un autre trimestre hautement inhabituel, et les employés en première ligne et les partenaires de livraison recevront un bonus spécial de 500 millions de dollars.

Des résultats salués par une hausse de 4,9 % du cours de son action avant l’ouverture du NASDAQ.

Par segment, les ventes en Amérique du Nord ont progressé de 43 %, les ventes à l’International de 38 %, et celles de Amazon Web Services (AWS) de 29 %.

La répartition est presque inchangée : 61 % du total des ventes pour l’Amérique du Nord, 26 % pour l’international et 12 % pour AWS.

Pour le troisième trimestre, Amazon vise des ventes en hausse de 24 à 33 % (87-93 milliards de dollars) et entre 2 à 5 milliards de résultat d’exploitation.