Apple augmenterait ses dépenses chez Google Cloud de 50 %

En 2021, Apple pourrait dépenser 300 millions de dollars (250 millions d’euros) en dépenses d’infrastructure en tant que service chez Google Cloud, affirme The Information.

Cela représenterait une augmentation de 50 % en un an, et ferait d’Apple le premier client de type entreprise de Google Cloud, qui compte également Spotify et ByteDance (TikTok) comme grands comptes.

Les employés de Google lui auraient même trouvé un surnom : Bigfoot (Sasquatch).

On notera avec amusement qu’Apple, qui ne cesse d’envoyer des piques à Google sur l’absence supposée de confidentialité des données, et se présente comme une alternative sûre et confidentielle à Android, stocke les données privées de ses utilisateurs sur Google Cloud.

D’après Gartner, Google Cloud Platform est le troisième fournisseur d’informatique en nuage – infrastructure en tant que service – au monde, derrière AWS (Amazon) et Azure (Microsoft), avec un chiffre d’affaires de 3,9 milliards en 2020 (3,3 milliards d’euros), en augmentation de 66 % sur un an, pour une part de marché de 6 %.