En mai, nous vous annoncions que d’après Variety, la référence américaine des professionnels de la télévision et du cinéma, Google se serait apprêté à racheter Twitch pour 1 milliard de dollars (729 millions d’euros).

Finalement, c’est Amazon qui annonce aujourd’hui le rachat de Twitch pour 970 millions de dollars.

 

Twitch, le média en ligne des joueurs pour les joueurs

twitch_logoFondé, en 2011, par Justin Kan et Emmett Shear, le service s’appelle d’abord Justin.tv avant d’être renommé Twitch.tv.

Twitch offre un service de diffusion en flux continu utilisé essentiellement par les joueurs, pour montrer leurs exploits en direct à un public de plus de 45 millions de spectateurs par mois. En juillet, elle atteignait même les 55 millions de visiteurs uniques regardant 15 milliards de minutes de contenu.

Les spectateurs peuvent commenter et communiquer au même moment par chat entre eux, voire avec les joueurs.

Il est devenu l’un des piliers de l’e-gaming, et des tournois de jeux. À quelques exceptions près (Corée du Sud notamment), les tournois sont rarement diffusés à la télévision. Mais il n’est pas rare qu’un tournoi du jeu League of Legends dépasse les 125 000 téléspectateurs sur Twitch.

Aujourd’hui, le service se développe, et est très populaire sur les nouvelles consoles comme la Xbox One. Plus d’un million d’abonnés téléversent des vidéos chaque mois. La firme a en outre des accords avec partenaires comme GameSpot ou Joystiq.

 

Pourquoi Amazon?

La fusion avec YouTube aurait eu une logique industrielle et commerciale.

Étant donné la position dominante de YouTube dans la diffusion de vidéos en ligne, YouTube aurait peut-être craint des difficultés avec les autorités de la concurrence.

Il est aussi possible que le PDG de Twitch, Emmet Shear, ait craint pour l’indépendance de l’entreprise, et qu’elle ne se dilue en fonctionnalité additionnelle pour YouTube.

Il semblerait qu’Amazon ait promis une grande autonomie à Twitch, qui gardera ses bureaux, ses employés et son indépendance.