D’après IDC, 76,1 millions de tablettes ont été expédiées au quatrième trimestre 2014, en baisse de 3,2 % comparé au quatrième trimestre 2013. C’est la première fois que le marché décline d’un an sur l’autre, depuis sa création en 2010.

Sur l’ensemble de l’année, on observe une légère progression de 4,4 % en volume.

Si les cinq leaders du marché conservent leurs places respectives, leurs parts de marché diminuent.

Apple reste le leader incontesté avec 21,4 millions de tablettes expédiées, mais en très forte baisse de 17,8 % en glissement annuel. Ses ventes d’iPad sont probablement cannibalisées par l’énorme succès de ses smartphones à grands écrans iPhone 6 et iPhone 6 Plus, et les améliorations minimales des nouveaux iPad n’a pas incité les clients au renouvellement.

Samsung perd aussi 18,4 % à 11 millions, Asus 24,9 % à 3 millions et Amazon 70 % à 1,7 million. Dans le dernier cas, on peut toutefois expliquer ces chiffres par le lancement du nouveau Kindle 6 pouces, pas comptabilisées car IDC considère les tablettes à partir de 7 pouces.

Seul Lenovo, en 3e position, vois ses ventes croître de 9,1 % à 3,7 millions d’unités. L’entreprise doit probablement son succès à la vente de tablettes de toutes tailles, aussi bien avec Android qu’avec Windows. Sa technologie AnyPen, présentée au CES 2015, qui permet d’utiliser n’importe quel stylet, devrait lui permettre de poursuivre sa croissance.