Adobe Systems Inc. va acquérir Magento pour 1,68 milliard de dollars (1,43 milliard d’euros), sa troisième plus grande acquisition.

Magento développe Magento Open Source, des logiciels en code source ouvert pour le commerce en ligne, de la publicité sur les médias sociaux au traitement des achats, des envois et des retours, ainsi que Magento Commerce, une version propriétaire plus complète, disponible pour des installations chez le client, ou comme plateforme en tant que service dans le nuage informatique.

Sa plateforme est la plus populaire pour le commerce en ligne.

Avec cette acquisition, Adobe va pouvoir ajouter les achats à l’Adobe Experience Cloud pour « rendre tous les moments personnels et toutes les expériences achetables ».

L’Experience Cloud croit moins vite que l’activité traditionnelle d’Adobe : le Creative Cloud.

La transaction devrait se clore au 3e trimestre de l’exercice fiscal 2018 d’Adobe.

Une conférence téléphonique est prévue plus tard dans la journée pour les analystes, les investisseurs et la presse.

Un volume brut de 155 milliards de dollars de marchandises serait traité par la plateforme de Magento chaque année. Canon, Helly Hansen, Paul Smith et Rosetta Stone sont des clients de Magento.

Fondée en 2008, Magento a été acquise par eBay en 2011, puis vendue à Permira private equity en 2015, suite à la pression de Carl ICahn pour la vente d’eBay en morceaux.

D’après une source de Bloomberg, Permira va remporter plus que cinq fois sa mise dans Magento.