[MAJ 05/12/2018.

Comme l’a remarqué un de nos lecteurs, les chiffres de Gartner sont sensiblement differents de ceux que nous avons publié le 2 novembre d’IDC.
IDC mentionnait des résultats préliminaires, et des expéditions globales.
Gartner mentionne des données définitives, et ne prend en compte que les ventes à l’utilisateur final.
Cette différence de périmètre suffit-elle à expliquer la différence entre les deux pourcentages? Nous avons demandé à IDC s’ils avaient des résultats définitifs à communiquer. Nous mettrons à jour cet article le cas échéant. ]

 

D’après le cabinet d’études Gartner, les ventes d’ordiphones ont augmenté de 1,4 % au troisième trimestre 2018, à 389 millions d’unités.

Le secteur est porté par les fabricants chinois : si l’on exclut Huawei et Xiaomi de la liste, les ventes déclinent de 5,2 %.

Samsung reste le premier vendeur d’ordiphones du monde en volume, mais sa part de marché ne cesse de diminuer, passant de 22,3 % à 18,9 % d’une année sur l’autre. Il s’agit du plus grand déclin des ventes depuis que Gartner les analyse.

C’est pourquoi l’entreprise sud-coréenne a changé de stratégie, et décidé de s’intéresser d’abord au milieu de gamme. Il faudra attendre 2019 pour savoir si cette stratégie est la bonne.

Avec une croissance de 43 % au troisième trimestre, Huawei solidifie sa position de dauphin. Sa part de marché s’élève à 13,4 %. Huawei peut compter sur la Grande Chine, où l’entreprise est numéro un, et l’Europe, où elle est troisième vendeuse d’ordiphones.

Apple, en troisième position, conserve exactement sa part de marché d’une année sur l’autre : 11,8 %. Elle subit un marché saturé des ordiphones haut de gamme, et une compétition accentuée des fabricants chinois.

C’est dans ce contexte qu’Apple a décidé de ne plus publier dorénavant les chiffres de vente de ses iPhones, Mac et iPads lors de ses résultats trimestriels, une décision qui a fait chuter le cours de son action de 20 %.

Il est difficile de savoir si les nouveaux modèles d’iPhones présentés à l’automne se vendent bien : les résultats de ses fournisseurs laissent à penser que leur production a été revue à la baisse, alors que récemment, un cadre d’Apple a affirmé que l’iPhone XR était le modèle à succès de l’entreprise depuis le début de sa commercialisation.

Enfin, Xiaomi gagne 1,5 point de base à 8,5 % de part de marché, et Oppo 0,2 point à 7,9 %.

Gartner conclut avec les téléphones compatibles 5G : leurs ventes devraient être insignifiantes en 2019, et seulement de 65 millions en 2020 – ce qui nous semble bien bas.

 

Ventes mondiales d’ordiphones à l’utilisateur final au troisième trimestre 2018*

Vendeur T3 2018

Unités

T3 2018
Parts de marché (%)
T3 2017

Unités

T3 2017
Parts de marché (%)
Samsung 73 360,1 18,9 85 605,3 22,3
Huawei 52 218,4 13,4 36 501,8 9,5
Apple 45 746,6 11,8 45 441,9 11,8
Xiaomi 33 219,7 8,5 26 853,2 7,0
OPPO 30 563,4 7,9 29 449,2 7,7
Autres 153 960,0 39,6 159 742,0 41,6
Total 389 068,2 100,0 383 593,4 100,0

 

* En milliers d’unités
Source: Gartner