La GDC (Game Developer Conference) est la conférence annuelle majeure des développeurs de jeux vidéo. Elle se tiendra cette année du 18 au 22 mars 2019 à San Francisco.

Une des séances s’intitule* « Xbox Live : développer et fidéliser sa communauté de joueurs sur iOS, Android, Switch, Xbox et PC (présenté par Microsoft) ».

Dans sa description, Microsoft rappelle que Xbox Live est l’une des communautés de joueuses et de joueurs les plus actives de la planète, avec des décennies d’expérience dans la fourniture de services ludiques gérés pour les développeurs, ce qui leur permet d’économiser du temps et d’offrir toute une palette de fonctionnalités sociales et de motivation que les joueurs adorent.

Comme les achievement lists, ou historique illustré des réussites d’un joueur par jeu vidéo, les liste d’amis, l’appartenance aux clubs, etc.

Avec le nouveau kit de développement logiciel (SDK) multi-plateforme qui sera présenté, le potentiel de Xbox live passerait de 400 millions d’appareils de jeux à 2 milliards.

Le panel est recommandé pour les ingénieurs de services de jeux qui veulent gagner du temps et accroître leur clientèle potentielle en laissant les services de Microsoft gérer les aspects sociaux, la communication et les interactions à plusieurs joueurs sur des milliards d’écrans.

Ainsi que les producteurs de jeux vidéo qui veulent diriger leurs clients les plus actifs et motivés vers une plateforme où ils peuvent regarder, acheter, démarrer, mettre en pause et continuer un jeu d’un appareil à l’autre sur le réseau social et multijoueur « le plus fiable dans le monde ».

Notons que Microsoft n’annonce pas de date de mise en service. Ainsi que l’absence de Sony et de sa PlayStation 4, car l’entreprise japonaise refuse à ses joueurs les possibilités du multijoueur multiplateforme.

Aujourd’hui, Xbox Live est disponible uniquement sur les plateformes ludiques de Microsoft : Windows, Xbox 360 et Xbox Live.

Microsoft a toutefois toujours saisi les opportunités de coopérer avec des plateformes ou des éditeurs concurrents, en offrant des expériences multiplateformes à des jeux comme Fortnite, Minecraft ou Rocket League.

Depuis plusieurs années, les développeurs de jeux sont également l’une des clientèles ciblées de Microsoft Azure, avec des offres de services entièrement gérés.

 

* Traduction: Le Diligent