Amazon et eero annoncent aujourd’hui avoir conclu un accord portant sur l’acquisition d’eero.

Eero est une entreprise qui a développé un réseau Wi-Fi maillé, une topologie où tous les hôtes sont connectés pair à pair sans hiérarchie centrale, formant ainsi une structure en forme de filet.

Ce qui faciliterait l’installation du Wi-Fi, offrirait une meilleure connectivité et de meilleurs débits qu’un routeur traditionnel et d’extenseurs de portée, et élimine les zones blanches de la maison.

Un réseau eero se compose soit de plusieurs routeurs, soit d’un routeur et de plusieurs relais.

La solution d’eero est réputée pour sa facilité d’installation, en moins de dix minutes, et pour sa facilité d’utilisation : elle s’auto-configure, active la sécurité par défaut, et télécharge et installe les mises à jour de façon autonome.

Le montant de la transaction n’a pas été divulgué. Depuis son lancement, eero a levé 148 millions de dollars (environ 130 millions d’euros) de capital et de dettes d’après PitchBook Data.

Bien qu’Amazon ne pipe mot de ses projets, on peut imaginer le développement d’un nouveau modèle d’enceinte intelligente qui serait simultanément un relais eero.