Discover est un fil d’actualité qui apparaît sur la page d’accueil de l’application Google pour iOS et Android, ainsi que sur la page web google.com.

D’abord connu comme Google Now puis Google Feed, le fil est personnalisable avec des sujets d’intérêt.

En septembre 2018, Google révélait que 800 millions de personnes utilisaient Discover au moins une fois par mois.

L’automne dernier, Google a commencé à tester les publicités dans Discover avec un petit nombre de publicitaires.

Aujourd’hui, lors du Google Marketing Live 2019, un événement pour la presse qui se tient du 14 au 15 mai, Google annonce un nouveau type de campagnes publicitaires : Discovery. Elles sont automatisées, multicanales, et s’appuient sur des audiences de Google, et non des mots-clés, ainsi que sur l’apprentissage automatique.

Elles permettent d’afficher des publicités natives sur les fils d’actualité de YouTube, de Gmail et de Discover.

Ce nouveau type de campagne, facturé au coût par click, sera disponible avant la fin de l’année.

Avec cette annonce, Google a sans doute deux buts : rassurer les investisseurs après les résultats du dernier trimestre, à la croissance la plus lente depuis 2015.

Et tenter de reprendre du terrain sur Amazon et Instagram, les deux plateformes publicitaires préférées des entreprises qui chassent les consommateurs en ligne.