Le cabinet d’études International Data Corporation (IDC) prévoit que le chiffre d’affaires global de l’industrie des semi-conducteurs va diminuer de 7,2 % en 2019 à 440 milliards de dollars (environ 394 milliards d’euros).

Cette décroissance ferait suite à trois années de croissance, dont 13,2 % en 2018.

La baisse actuelle serait due à la faible demande, en particulier en Chine, et l’ingestion des excès de stocks dans la plupart des marchés, notamment l’automobile, le téléphone portable et le nuage informatique.

Les ventes de semi-conducteurs à l’industrie des ordinateurs personnels devraient diminuer de 5,3 %.

Les ventes de semi-conducteurs hors DRAM et NAND ne devraient croître que de 1 %.

Les ventes de mémoire vive (DRAM) et de mémoire de stockage (NAND) devraient décliner en 2019, après avoir profité quelques années d’une savante pénurie qui a permis aux industriels de gonfler les prix et leurs marges bénéficiaires.

IDC prévoit une embellie en 2020, et un taux de croissance 2018-2023 de 2,0 %, pour atteindre un chiffre d’affaires de 524 milliards de dollars en 2023.